Comment se forme la goûtothéque ?

Le goût pour être retenu a besoin d’expressions sensorielles pour que la saveur soit retenue par notre mémoire (que je nomme goûtothéque).

Le goût est inné, il apparaît dés la vie utérine, et le bébé lorsque il avale le liquide amniotique de sa mère,  il s’initie déjà à la culture où vit sa mère.

La dégustologie a développée depuis 10 ans, des outils pédagogiques, afin de vous accompagner vers ce que nous avons tous en Nous, et que nous perdons, avec une alimentation industrielle, pas seulement…..

          Cuisiner, Déguster, avec nos Sens une alternative de bon sens.

La mémoire que j’appelle goûtothéque, est active, toute notre vie, néanmoins, aujourd’hui, un accompagnement est indispensable pour redonner de la vie à nos sens.

La goûtothéque, s’appauvrie à chaque repas pris en vitesse, sans DONNER cette conscience indispensable à notre carburant de vie.

Quand vous mettez du carburant dans votre voiture, vous choisissez le carburant correspondant ?
Pour notre corps et notre vie c’est pareil, quand le carburant de vie est relégué à juste du remplissage, sans ce plaisir fondamental d’aller vers nos sens, c’est le premier pas vers le déséquilibre.

Comment faire pour éveiller vos sens ?
Le temps et l’attention sont les règles d’Or de la Dégustologie, j’entends déjà, oui mais j’ai pas le temps, je travaille, nous travaillons toutes et tous, et avons des enfants et les plannings chargés,

C’est un apprentissage….
L’apprentissage de la Dégustologie, je vais pas vous dire que c’est simple, si pour moi aujourd’hui, mais je suis passée par le même chemin que vous, je suis pas née Dégustologue, j’ai appris à éveiller mes sens et c’est ainsi, que j’ai compris que tout un chacun a cette possibilité et cela me semble indispensable, pour créer notre Art de Vivre et être en bonne santé physique, psychique, émotionnelle, relationnelle.

Nos Sens, notre sensorialité sont indispensable à la vie, imaginez vous ne plus avoir de goût ? Que se passerait t’il dans votre vie ?

Comment allez vous abordez cela ?

Sentir ? Ecouter ? Toucher ? Voir ?


Avoir un sens défaillant, nous l’avons tous au moment de l’hiver quand nous avons un rhume et que notre nez est bouché, que se passe t’il pour vous ?

Racontez, exprimez ce que vous ressentez quand un sens est défaillant, et imaginez que vos sens, votre sensorialité est plus à votre service ?

Ces questions sont importantes à vous poser, quand vos sens fonctionnent encore.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s