La diversification Sensorielle du bébé de 12 mois à 18 mois .

La diversification Sensorielle du bébé de 12 mois à 18 mois .

Bébé, devient grand, il marche. 

Bébé marche, où il se relève, il a des connexions sensorielles différentes, il est encore plus à la découverte de l’espace où il vit et le toucher à une place importante, il est capable de manger plus de textures, plus en quantités, plus de couleurs, il a une vraie envie de manger, dans cette période on le sent très bien,  cela fait partie de son éveil sensoriel.

DSC00282
Les couleurs à déguster 

Dans le précédent article, je vous faisais part de laisser l’enfant mettre en place ce qu’il souhaitait, en vous observant au moment des repas, avec un morceau de légume ou fruit cru.

Cette période sera pour le bébé de 1 an et plus, une vraie envie de manger dans son assiette, et même de vouloir manger seul, avec une cuillère souple pour ne pas abimer ses gencives et dents.

C’est complètement possible, il en mettra à coté, mais il va comprendre assez vite à doser ses cuillères et même de prendre avec ses mains, pour cela nous pouvons favoriser les petits morceaux, de couleurs différentes, de saveurs et textures différentes

Le jaune d’oeuf donne une saveur et une texture très agréable en bouche, le poisson blanc ( sole, cabillaud , merlan, joue de lotte, lotte , en petit morceaux , la viande , volailles, choisir la partie plus tendre style haut de cuisse et céréales biologiques, comme le quinoa, riz semi complet orge, petit épeautre, avoine millet, je conseille vraiment de les prendre issues de l’agriculture biologique et si possible locales, pour vous et votre bébé, une légumineuse qui l’apprécie et qui cuit très vite c’est la lentille corail, .

Comment je fais pour imaginer ses assiettes?

Dans la diversification sensorielle, de Corinne Ben Soussan formatrice en Dégustologie,  je vais à la recherche, du plaisir de manger et de préparer et de cuisiner pour votre bébé et pour vous même ainsi que votre famille, vos amis etc ….

Le bébé de 12 mois a des besoins Sensoriels importants, ses 5 sens sont en éveil permanent, manger autre chose doit rester un plaisir dans la continuité de l’allaitement ou du biberon et sans être forcer de quelque façon que ce soit, sans le diktat de finir son assiette.

Le bébé de 1 an, va à la découverte du monde, surtout avec ce qu’il ingère en bouche, il va découvrir sa culture, votre façon de cuisiner, de se nourrir, d’aborder la vie, de se sentir en sécurité etc etc …..

C’est un moment à privilégier et à accompagner dans la bienveillance et l’amour, cela me semble le premier pas vers son autonomie et sa vision de la vie ….

Si votre bébé est chez une nounou (assistante maternelle) demandez lui de favoriser le fait qu’il mange seul.

Je vais vous raconter une anecdote » quand pour ma fille ainée, le pédiatre commence à me parler diversification il y a 24 ans, il m’avait dit vous y mettez légumes, protéines animales, fromage, et vous en faites un blougui blouga, et quand il a fini sa phrase et que j’étais décontenancée devant ses propos, il a rajouté, vous allez pas vous embêtez la vie ….., SIC , « 

J’ai changé de pédiatre, et j’ai fait ce que je ressentais pour mon bébé et de plus quand je lui ai posé la question du goût ? de la couleur ? de la texture ? il m’a dit c’est pas important.

Je peux vous dire aujourd’hui, que c’est fondamental, dans l’acte de se nourrir et de prendre du plaisir, et cela dure toute la vie……

C’est très important, cela va « conditionner » votre enfant à aimer la vie sous toutes ses formes. 

Pour la cuisine, c’est simple, l’idéal serait d’avoir un cuit vapeur, en inox c’est un achat conséquent mais il dure et cela est une cuisson saine.

Cuire les légumes frais et biologiques locaux,  entiers, cuire les céréales dans une casserole inox , c’est la matière la plus saine et la plus accessible. bannissez les poêles et casseroles tefal, et en aluminium. 

L’idéal est du cru, du cuit, du tiède du lisse, des morceaux, des textures différentes, des couleurs et des saveurs différentes dans la même assiette, et c’est bébé qui décide par quoi il commence, pour les bébés impatients, vous comprenez qu’ils souhaitent de l’aide, demandez leur par quoi il veulent commencer, cela créé immédiatement une confiance et beaucoup de douceur.

Astuces et Trucs de la dégustologie. 

En ce moment la saison est magnifique avec les couleurs et les saveurs printanières.Pour une Assiette l’idée d’une assiette qui éveille les sens, que je nomme assiette Sensorielle. 

L’idée est de faire cuire, à la vapeur, peu de temps afin de garder, la couleur et la texture, de favoriser des légumes crus, des fruits frais une céréale, une légumineuse, une protéine cuite à la vapeur ou cuisinée, avec des plantes aromatiques.

L’idéal étant des légumes de la saison, en ce moment de printemps, il y a le choix, pois gourmand, courgette, carotte en couleurs, chou fleur, rutabaga, betterave en couleurs, chou rouge,  épinards, etc etc …..

Pour créer une assiette sensorielle version bébé, l’idée de mettre dans l’assiette, les céréales, les légumineuses ( ou la viande, poisson, oeuf ) de façon séparée, afin que bébé, déguste chaque couleurs/ saveurs et construise sa goûtothéque, (sa mémoire).

Exemple d’une assiette Sensorielle: lentilles corail, cuite, cela forme une purée, une céréale riz semi complet, carotte cuite en petit cube, chou fleur cuit et écrasé, courgette avec sa peau râpée crue, épinard cru, (plus digeste que le cuit) jaune d’oeuf écrasé, poisson en petit filament, viande ou volaille en petit cube, le fruit bien mûr, le tout avec un filet d’huile d’olive et des plantes aromatiques ciselées persil, basilic, coriandre, marjolaine, ail des ours, ciboulette etc etc….. en petite quantité, l’idée est que bébé, découvre et si il a encore faim il est à même de demander.

Plusieurs textures dans la même assiette, permettent d’éveiller ses 5 sens, et favoriser, une meilleure mémoire, pour que la goûtothéque se forme, et que la couleur soit en lien avec la saveur correspondante.

Les repas deviennent faciles, le mixeur n’est pas utile, cela donne au bébé, un vrai apprentissage, il mange seul, avec toujours ce repère, la table familiale, pour les mamans/papas qui ont pas bcp de temps, cela peut se faire en plusieurs exemplaires, dans des bocaux en verre au frais et servir à température ambiante.

Le tout dans la même assiette sans être mélangé et c’est Bébé qui décide. 

La période 12 /18 mois, de votre bébé, est importante dans la continuité de sa diversification sensorielle, et en tant que parents, vous allez vite comprendre, dans l’observation ses goûts tant au niveau de la saveur que de la texture ….,

Vous allez découvrir ce qu’est une diversification qui a du sens, et vous donne la pleine mesure des besoins de votre bébé. En tant que parents cela prends plus de temps, que faire tout mixer, et tout mélangé, vous allez pas regretter, c’est un apprentissage pour la vie….Et quelle joie de voir son enfant épanoui…., le temps et l’attention sont les maitres mots pour une diversification de qualité.

Je suis à votre disposition pour en parler, et même pour créer des rencontres/ateliers avec ce sujet passionnant à Marseille et ailleurs. Voici mon mail; corinneladegustologie@gmail.com

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s