Massilia en Dégustologie

Corinne Ben Soussan à créé la Dégustologie en 2007, après 15 années, d’accompagnement auprès des jeunes parents et des bébés, des professionnels soignants avec la nutrition infantile, allaitement maternel, alternatif, diversification sensorielle et alimentaire, la parentalité positive.
L’alimentation je suis tombée dedans quand je suis née, je suis née dans une épicerie, avec des parents issus de ces métiers depuis des générations.
Ma meilleure amie est la fille du boulanger, je passais mon temps entre la boulangerie, pâtisserie, et l’alimentation de mes parents avec une affection particulière pour la nature.
Je découvre mon nez de parfumeur vers l’âge de 12 ans, ainsi je fabriquais mes parfums.
Je suis maman de 3 enfants, et dés leur naissance j’ai compris que le goût était une initiation à faire dés le plus jeune âge, aujourd’hui ils sont grands 25, 22, 18 ans.
Je suis une bonne cuisinière, et tout ce qui est en lien avec le bio et le locavore et le végétarisme enfin tt ce qui est pas classique m’intéresse, mes enfants vont vivre dans un univers de diversification sensorielle et alimentaire, depuis leurs naissances.

 

 

 

Pendant ces 10 ans de promotion de la dégustologie, je suis allée vers plusieurs chemins.
2008 le Dégusto( texture parfumée) a été de faire découvrir vos 5 sens avec un accord que j’ai créé, afin de l’accorder avec cafés, thés et vins.
2008 le Verre In, (un petit plat cuisiné) dans un verre, pour sa transparence et ses cotés pratiques, un accord créé avec mes contraintes 4 textures/4 saveurs/ 4 couleurs en accords avec des vins natures et les premières bières artisanales.
2008 le Verre In en accords  (petits plats )avec vins Natures, cafés, thés, cette capacité est exceptionnelle, cela me permet de déguster un vin, un café, un thé, et de créer un accord dans la foulée, pour révéler et réveiller l’accord, nos 5 sens, et nos papilles gustatives.
2008 l’épicerie Sensorielle, mes parfums de Cuisine, avec mon nez de dégustologue et mon amour de la nature.
2009 la Tartine Sensorielle, que je nomme souvent le Jardin, je recréé un jardin qui se déguste avec une tranche de pain bio de qualité
2010 l’assiette Sensorielle, un voyage à chaque fourchette, que je créé dans un moment de disette financière où je pouvais manger que 1 fois par jour, alors je mets toutes mes compétences à mon service et je créé cette assiette très nourissante et qui m’offre ce voyage pour échapper à ce moment pas simple.
2011, je créé des lunchs que je livre, vers des clients professionnels, dont capitale 2013, avec du locavore de la saisonnalité, avec des notes très originales, qui plaisent beaucoup.
2011, je créé des desserts d’antan, que je livre à des restaurants, fabriqués maison, farines locavores, et oeufs bio fruits et légumes bio et chocolats bio et équitables.
2011 je reprends un lieu, qui a plus de clients au Panier, et je prends le défi d’en créer un lieu où les gens viennent déjeuner et dîner en locavore, bio de saison.
2012, je créé un restaurant locavore à la campagne à 95% locavore, avec cette chance incroyable que les productrices et producteurs soient vraiment tout près, avec une cuisine très créative, où je m’adapte à ce que les éleveurs producteurs me fournissent, un menu, et à l’ardoise.
2015 je reviens sur Marseille, en imaginant créer des ateliers de cuisine biologique et locavore, sans lieu, c’est pas aisé, je fais quelques tablées dans des lieux atypiques, mais cela sera pas suffisant pour en vivre, je fais plein de petits jobs en cuisine et ailleurs.
2015 je créé le collectif Epluche ta région pour manger local, l’idée est de créer un collectif d’Epicuriennes et Epicuriens à Marseille, rencontre le 5 mai 2018,  au parc Longchamp.
2016, j’entre chez intermade couveuse d’entreprise pour créer” le goût de la terre”, un lieu que j’imagine, être une épicerie vrac sèche et fraiche, un lieu de restauration, un lieu pour apprendre à cuisiner durablement, un lieu de conférences en lien avec l’alimentation et l’agriculture durable, des expositions et un lieu repère pour toutes les personnes ayant besoin d’un lieu pour faire avancer leurs projets d’alimentation et de cuisine durable. Cela fait un peu trop pour une seule personne, et je ne trouve pas de personnes intéressées pour s’investir humainement dans ce projet. Il est toujours dans mon être……
2017, je trouve un job dans une cuisine, avec une personne qui s’y connait pas en restauration, je lui propose mon projet locavore et bio, mais au final il acceptera pas.
2017, des remplacements en cuisine au pied levé, c’est ma grande qualité, m’adapter et être très observatrice qui font de moi une “ cheffe” de cuisine Durable très appréciée.
De plus je prends plaisir à déléguer et à partager mes connaissances.
2018 la dégustologie toujours en avant à Marseille ….;
2018, la création de Cuisine d’Avenir pour Transitionner Joie Yeux ensemble ….
La cuisine est un outil formidable pour tous, elle permet la rencontre vers soi et vers l’autre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s