Une tartine et des couleurs à l’Hôpital….

Un grand Ami Patrice Busseuil, Président de l’association Saphir 13, est actuellement hospitalisé à Marseille. Vous connaissez la tristesse des repas à l’hôpital, le manque de goût, de textures, de matières et de couleurs, qui sont indispensables, pour une guérison complète, physique, physiologique et émotionnelle, aujourd’hui nous le savons et cela est su de tous et rien ne change, cela reste insipide.

Hier, je suis allée le voir, et la Dégustologie, dans ce contexte est une aide exceptionnelle, Patrice connait et vit des expériences Sensorielles et Gustatives, nous sommes amis, donc c’est une fois par semaine qu’il vit ces expériences pour ses repas.

J’ai apporté un vrai pain bio, des légumes de saison, et tout mon Amour et ma belle énergie, pour que ce moment, soit un joie yeux moment……J’ai fabriqué à l’Hôpital, une tartine Sensorielle et Poétique, et quand l’infirmière a apporté, les lentilles, dans un contenant en plastique, d’une tristesse effroyable, j’ai ajouté des couleurs pour donner du plaisir de se nourrir pleinement……

Nous avons vécu ensemble, dans cet Hôpital, un moment de grâce…..

 

 

 

2 Replies to “Une tartine et des couleurs à l’Hôpital….”

  1. « La qualité de l’alimentation préoccupe de plus en plus nos contemporains. Ils recherchent des produits sains, et il est en effet extrêmement souhaitable que la nourriture ne soit pas polluée par des engrais ou des pesticides. Mais il faut qu’ils soient aussi conscients qu’en passant entre les mains de ceux qui les préparent, les aliments s’imprègnent de leurs émanations et les transmettent à tous ceux qui les mangeront. Car les mains sont des agents magiques : elles transmettent toujours quelque chose de l’état intérieur des êtres.
    Les cuisiniers, les boulangers, les pâtissiers, ainsi que les personnes qui font chaque jour la cuisine pour les membres de leur famille, doivent connaître cette loi. Ainsi, ils s’habitueront à toucher les aliments en pensant que par leur travail ils contribuent à l’édification du corps d’êtres humains proches ou lointains, connus ou inconnus. C’est là une immense responsabilité. Il est donc important de préparer la nourriture dans le meilleur état intérieur, avec des pensées de santé, de paix et de lumière pour tous ceux à qui elle est destinée. »
    Omraam Mikhaël Aïvanhov

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s